FORUMS


michael

Statistics



POSTS

On pouvait distinguer trois gros trou béants sur babor, laissant apparaitre les différant ponts du batiment.
Dans un périmètre proche flottaient parmis de nombreux débrits, quelques scaphandres de combats, on pouvait voir leurs visages la terreurs figer dans le froide glacial de l'espace.
L'épave devait dériver depuis un bon moment ....elle avait été parciellement pillé.
Il manqué des plaque de blindage un peu partout, l'épave serat rapidement recyclé.
Il ne restait plus grand chose a par la mort et le silence.....
L'étincelles dans les yeux de l'équipage avait disparus......
Nous repprenions notre route en quêtes d'aventures.

Humm.......

Assis sur mon fateuille en cuir, j'observai les homme de la passerelle tous étai calme...trop calme.
J'enclanche la musique.....un vielle enregistrement du siecle 1900 terrien : les DEAD KENNEDYS......hum j'adore.
Voila maintenant un bon moment que nous avions quitté notre base, nous traverssions le vide passant parfois a proximité d'une étoile, ou d'une nébuleuse.
Un étrange "BIP" sur les écrans, un son dans le silence du vide...
Soudains le visage des hommes silluminé, il allait enfin y avoir de la BAGARRE.....
Je monte les MEGAWAT les DEAD KENNEDYS HURLENT dans tout le batiments, je pousse le METABOOST de mon DREAD, Barre a 180°.
Ben...heu, moi sa m'donne une ptite soiff ça...
"TOUS A VOS POSTES"
Tous le mondes cours dans tous les sens, les torpilles sont lustrées puis chargers. Les lentilles lazers sont verifier, la joie rempli tous les coeurs.
Le radar loccalise l'éco avec précision, nous approchons....
Encore, quelques secondes.....
OBJECTIF EN VISUEL dans 5.4.3.2.1
Il etait la un bon GROS DREAD.....mais.....mais ..attendez un peu.. .
Hummmm.....
On dirai, mais oui il est là.

Dans un fracas assourdissant, les propulsseur vomir une immence langue de flammes....
Doucement la poussé ce fit sentir, lentement le vaisseaux quitte, enfin notre bonne vielle Astrobase (c'est vrai qu'on aurai pu faire le ménage avant de partir, au moin les canettes de bierre vénuzienne, enfin... ).
Tous les hommes avaient travaillé dure pour les préparatifs, et notre DREAD, était remplis de nouvelles technologies, (des trucs de dingues qui pete dans tous les sens).

Salutation a tous.
Dans le froid de l'espace,j'ai ciré mes bottes et lustré mon blouson.
J'ai rassemblé l'équipage de mon DREADNOUGHT flambant neuf.
Mes hommes (si on peu dire), une bande de brutes avides d'en découdre...
Je me suis pausé sur mon fauteille en cuir, face a la barre de ce magnifique vaisseaux.
Un long moment de silence......
J'ai tire une bonne bouffée sur mon cigare, tout droit importé du system solaire...hum c'est bon.
J'ai ensuite appuyé sur le bouton de propultion........mes hommes hurlaient de bonheur.
L'aventure allez enfin commencé.