Bien au-dessus des nuages de Titan se trouve un immense avant-poste délabré : Ixion.

Un véritable océan de colonies existe au-delà des trois planètes mères (et au-delà même de la sombre et isolée Ceinture des rebuts). Ces colonies furent conçues par la race super-intelligente des Transhumains sur les lunes et astéroïdes du système solaire. À l'origine, elles devaient permettre à l'Humanité de s'étendre et d'obtenir davantage de ressources. Toutefois, après la Grande guerre solaire, la plupart de ces colonies furent décimées et devinrent l'objet de conflits entre Troie, la Fédération Terrestre et Ényo, ainsi que des mercenaires qui combattaient sous leur pavillon.

 

LE SYSTÈME SATURNIEN

Entre Jupiter et Uranus, Saturne et ses nombreux satellites naturels forment ce que l'on appelle le système saturnien. La surface de la plupart de ces objets célestes fut colonisée lors de l'Âge d'argent de la terraformation transhumaine, qui dura de 2300 à 2330 EC. Le plus grand de ces objets célestes est Titan, où se trouve la seule colonie ényonne du système. Cette colonie s'étend très haut au-dessus de la surface.

 

IXION : LES RUINES CÉLESTES

Bien au-dessus des nuages de l'équateur de Titan se trouve un immense avant-poste délabré : Ixion. La structure porte le nom du dieu grec qui, après avoir courroucé les dieux et avoir été chassé de l'Olympe, fut condamné à être attaché à une roue enflammée qui tourne éternellement.

 Ixion

L'anneau orbital d'Ixion flotte à 60 000 km de la surface de Titan, qui est la deuxième lune du système solaire en termes de taille.

 

Construit en 2325 EC par les Transhumains avant la Grande guerre solaire, Ixion se compose de plusieurs tours. Connues sous le nom de « tiges », celles-ci servent de support à une structure géostationnaire massive. Chaque tige dispose d'ascenseurs à grande vitesse dont l'utilité première était d'acheminer les matières premières et les colons de et vers la station centrale.

Ixion fut fortement endommagé lors de l'attaque de Saturne en 2361, mais pas au point d'être complètement détruit. Après la guerre, il fut ressuscité par les ingénieurs d'Ényo. Ce fut là l'un des plus grands triomphes de la rétro-ingénierie de la technologie transhumaine par les hommes. En réparant le matériau hyperfilamenteux utilisé pour construire les tiges, les Ényons ont pu rétablir l'alimentation dans quatre de ces superstructures. Toutefois, ils ne purent réactiver complètement la barrière d'énergie qui protège les tours des météoroïdes et des rayonnements solaires. L'avant-poste permet donc le déchargement de fournitures sur Titan, mais n'est pas habitable.