Le guide colonial des transarchéologues (15e révision, 2440 EC) est une œuvre collective conçue pour aider les transarchéologues indépendants, les pilleurs de tombes et les chasseurs de trésors à acquérir et revendre les artefacts technologiques les plus précieux. C'est un texte en constante évolution qui offre un examen détaillé des Transhumains et de leur héritage.

Highlands

La résolution de l'énigme des Transhumains commence par les structures massives de terraformation qu'ils ont construites sur les planètes et lunes du système solaire. Image d'archive : base Kappa

 

LE PÉRIPLE DES TRANSHUMAINS

Pour être en mesure de trouver un trésor transhumain, il faut se mettre dans la tête de ses créateurs. Avant d'aller sur le terrain, il faut visualiser les origines des Transhumains et leur périple dans les profondeurs du système solaire.

LES SAUVEURS DE L'HUMANITÉ

Vers la fin des années 2100, la Fédération Terrestre avait été submergée par la famine et la surpopulation. L'avènement des Transhumains (1) a rapidement apporté des solutions à grande échelle aux problèmes les plus pressants. Ils ont aidé à créer de nouvelles terres, et, partant, de nouvelles sources de nourriture. Les conditions de vie s'améliorèrent ; la longévité atteignit les 130 ans. Les communications et la sensibilité culturelle crûrent également. C'était une nouvelle ère de paix.

(1) Les Transhumains sont des êtres mécaniques hautement évolués qui sont le résultat des expérimentations humaines avec l'intelligence artificielle. Leur origine exacte fait toujours débat chez les historiens.

LANCEMENT DE LA VALKYRIE VENTURE

En 2210 EC, le gouvernement de la Fédération Terrestre créa un groupe de travail pour approfondir ces avancées. En charge d'assurer le futur de l'Humanité, ce groupe, composé de milliers de scientifiques et de Transhumains (2), partit créer davantage de lieux de vie. Surnommé « Valkyrie Venture », l'objectif de ce groupe était de terraformer les voisines de la Fédération Terrestre : Mars et Vénus.

(2) Le terme « Transhumain » provient des reportages diffusés à l'époque de la Valkyrie Venture. Le nom est resté.

La Valkyrie Venture commença par le projet Furie. En à peine 25 ans, le groupe a pu transformer Mars en une planète tempérée et habitable. Bien que cette impressionnante prouesse ait rempli l'objectif original du groupe de travail, les Transhumains ont persuadé leurs homologues humains de poursuivre avec le projet Morrigan (3), qui a eu pour conséquence la terraformation de Vénus en 2240. Alors que la Valkyrie Venture touchait à sa fin, tous les scientifiques furent assignés à l'amélioration des conditions de vie sur les nouvelles planètes mères.

(3) Selon plusieurs historiens, le projet Morrigan est une preuve du début de la pensée autonome des Transhumains.

AU-DELÀ DES ASTÉROÏDES : LA VIKING VENTURE

Avec la Valkyrie Venture, les besoins de l'humanité étaient plus que satisfaits. Cependant, en 2239 EC, les Transhumains firent une proposition alléchante à leurs maîtres : l'immortalité de la race humaine. Avec la bénédiction des nouveaux gouvernements des planètes mères et un appui minimal des Humains, les Transhumains lancèrent la Viking Venture. Nommé en référence à l'esprit d'exploration des Vikings, ce projet avait pour but de transformer le système solaire extérieur.

Entre 2260 et 2340 EC, les compétences technologiques des Transhumains se développèrent à une vitesse faramineuse. Ils domestiquèrent la Ceinture d'astéroïdes, manipulèrent les forces gravitationnelles et sculptèrent la surface des planètes et des lunes. Ils terraformèrent la majorité des objets des systèmes jovien, saturnien et uranien pour l'Humanité, laissant derrière eux de gigantesques caches de technologies avancées.

NEPTUNE OU LA FIN DU VOYAGE

Après avoir atteint Neptune en 2340 EC, les Transhumains informèrent les planètes mères de leur volonté de la coloniser pour eux seuls. À ce point, on ne peut que spéculer sur le niveau des technologies développées par les Transhumains, car, avant même que l'Humanité ait pu le mesurer, elle avait déclaré la guerre aux machines qui les avaient créées pour eux.

Image title

Un portail de saut décrépit du nom de Cillix se trouve en orbite sur Thébé, une lune de Jupiter. Cette gigantesque structure transhumaine est l'un des nombreux sites lucratifs de pillage de technologies.

Lorsque vous recherchez des artefacts perdus, tendez l'oreille. Lorsque vous entendez des rumeurs, ouvrez l'œil. Les trésors transhumains ont tendance à se cacher. Votre meilleure chance : faire en sorte qu'ils vous trouvent.

— adage courant chez les transarchéologues

 

LA CHASSE AUX ARTEFACTS TRANSHUMAINS

Les historiens étudient l'Histoire. Les transarchéologues, eux, cherchent à la déterrer, à cataloguer chaque pièce et à essayer d'en deviner l'utilité. Vous trouverez ci-dessous une introduction aux trésors transhumains et aux régions où vous pouvez les rencontrer.

LA NATURE DU TRÉSOR TRANSHUMAIN

Un siècle après le départ des Transhumains, les fragments des trésors transhumains restent en sommeil, émettant des signaux mystérieux à ceux qui s'arrêtent et tendent l'oreille. Ces reliques comprennent des armes avancées et des moteurs supraluminiques ; toutefois, la plupart viennent des technologies conçues pour lancer le processus de terraformation des planètes et des lunes. Ce sont des tours de minage, des sites de purification et des machines capables de contrôler l'orbite des astéroïdes. Les transarchéologues cherchent des artefacts de tous types ; qu'ils aient la taille d'une puce ou d'un vaisseau, tous ont de la valeur. Même si les technologies transhumaines qu'ils trouvent sont rouillées, usées ou cassées, elles conservent néanmoins la capacité de transformer des mondes.

LA CLÉ DU FUTUR SE TROUVE DANS LE PASSÉ

Les artefacts technologiques peuvent être obtenus de plusieurs façons. On peut les trouver par hasard, les obtenir par marchandage, les gagner après un pari... on peut même les fabriquer (4). Cependant, pour augmenter les chances de trouver une belle cache de façon traditionnelle, vous devez savoir exactement où chercher.

(4) Les artefacts contrefaits génèrent beaucoup d'argent... et beaucoup de problèmes. On estime que la majorité des pièces vendues sur les planètes mères et dans les colonies sont des créations sans valeur.

DN_RedSands_Loading_Screen_OP_T

Les terraformeurs de l'avant-poste des Sables rouges, sur Callisto, plongent à des centaines de kilomètres sous la surface, jusqu'à l'océan souterrain de la lune. Leur utilité est toujours incomprise, mais le site renferme un grand nombre d'objets de faible valeur.

Le système jovien

Cette région fut la première à être terraformée par les Transhumains (5). Durant cette période, connue sous le nom d'Âge de bronze du développement post-saut (2260 - 2300 EC), des structures de terraformation massives furent construites sur la base Kappa d'Io, dans la Cale sèche de Ganymède et dans les Sables rouges de Callisto.

La proximité du système jovien avec la Ceinture des rebuts en fait un bon point de départ pour les transarchéologues novices en quête de butin, mais pas pour les chasseurs expérimentés. Un grand nombre des objets fonctionnels et précieux ont été pillés depuis belle lurette. Il reste principalement des pièces usées ou cassées.  Dans cette région, trouver des bibelots ou des trésors dépend beaucoup de votre point de vue.

(5) Les humains ont fondé des colonies dans cette région avant et après les Transhumains. Toutefois, ce sont ces derniers qui laissèrent leur empreinte avec leurs machines et stations de recherche colossales.

Le système saturnien

La présence des transhumains sur les lunes de Saturne s'est vu attribuer le nom d'Âge d'argent (2300 - 2330 EC) Pendant ce laps de temps, ils ont pu améliorer plus encore leurs technologies de l'Âge de bronze pour les rendre plus puissantes et plus efficaces. Les mines et machines de terraformation transhumaines sur Titan, Rhéa, Japet, Dioné et Téthys sont des monuments à la gloire d'une race de machines qui se développait à une vitesse exponentielle.

Plus éloignée que le système jovien, Saturne et ses satellites disposent de caches d'artefacts technologiques plus précieux. Les transarchéologues qui sont prêts à passer de longs moments à chasser les trésors dans les alentours des tiges d'Ixion, sur Titan, trouveront des pièces entières et partiellement fonctionnelles, qu'il s'agisse de composants de moteur supraluminique ou de modules de vaisseaux transhumains. Il faut toutefois voyager avec une escorte ; les pilleurs comme les hors-la-loi de Sinley Bay sont très intéressés par ces trésors.

(6) Peu d'humains ont pu explorer cette région avant la Grande guerre solaire. Toutefois, quelques décennies à peine après la bataille d'Atlantis, les planètes mères avaient colonisé toutes les lunes de Saturne.

Image title

Les spatioports dans tout le système solaire font du trafic de contrefaçons transhumaines, notamment les grandes villes. L'un des plus célèbres est la Nouvelle-Singapour, sur Europe ; c'est la capitale des colonies de la Fédération Terrestre.

Le système uranien

Uranus et ses lunes furent les derniers astres à être terraformés pour l'Humanité. Lors de l'Âge d'or (2330-2340 EC), les Transhumains ont pu créer des écosystèmes paisibles et à l'équilibre délicat. La plupart furent détruits lors de la Grande guerre solaire.

Cette région a produit certains des artefacts les plus précieux (7). Le plus difficile est de la trouver et de survivre au voyage de retour vers la civilisation. Si toutefois vous vous aventurez aussi loin, les régions tropicales de Titania, œuvre des Transhumains sur la plus grande lune d'Uranus, regorgent de trésors à chasser. Toutefois, il faut éviter les nombreuses cachettes de pillards dans les anneaux fins et sombres d'Uranus. Les précautions habituellement prises pour le système saturnien doivent être doublées dans cette région isolée et sauvage.

(7) La découverte la plus célèbre étant les mines de diamant et les extracteurs d'hélium-3 transhumains dans l'atmosphère supérieure d'Uranus. Les estimations de la valeur du site varient énormément, mais tous s'accordent pour dire que c'est le site le plus remarquable de la région.

Le système neptunien

Cette région sombre et froide reste mystérieuse à bien des égards. On sait seulement que Neptune fut choisie par les Transhumains pour leur servir de planète mère. Cet événement déclencha la Grande guerre solaire. Bien qu'elle ait été endommagée sans espoir de récupération lors de la bataille d'Atlantis, la planète gelée renferme encore des vestiges d'infrastructures hyper-évoluées dont l'utilité était clairement de répondre à des besoins non-humains.

De nombreuses rumeurs courent sur des transarchéologues intrépides qui oseraient se rendre dans cette région froide et isolée. Cependant, personne n'a jamais survécu assez longtemps pour le confirmer. L'un des esprits téméraires et curieux qui lisent cet article sera probablement le premier.